News

Réhabilitation des femmes détenues à la prison de Beau Bassin

Lors de ce projet, un groupe de femmes détenues ont été choisies pour vivre à part en communauté dans une petite maison dans l’enceinte de la prison, la « Gardenia First Care Unit ». Ceci, afin de les aider dans leur réhabilitation à la vie normale et les rendre autonome dans la gestion de leur vie future pendant une période de six mois à deux ans.

Pour ce faire, les séances proposées en art thérapie les ont conduit à mieux se connaître, à évacuer leurs blessures et par là même à mieux collaborer et mieux vivre avec les autres.